OUVERTURE DOMAINE SKIABLE : HIVER [1 décembre 2018 – 27 avril 2019]

Info accès routier

 

 

 

[INFO ACCES ROUTIER]

INFOS ROUTE EN LIVE DONNEES PAR ITINISERE A SUIVRE ICI 

 

 
TRÈS BONNE ROUTE... SOYEZ PRUDENTS !

Dans les coulisses du domaine skiable

Retour à la liste

Tous les mercredis, Frank et Thierry, pisteurs aux 2 Alpes, vous emmènent dans les coulisses du domaine skiable. Suivez les guides…

9h30. Deux pisteurs nous rejoignent à l’arrivée des œufs blancs. Thierry et Frank seront nos guides lors de cette demi-journée à la découverte des coulisses du domaine skiable.

Première étape, l’usine à neige. On ne remarque pas ce bâtiment blanc, un peu en contrebas de l’arrivée du télésiège Thuit-Crêtes, et pourtant c’est ici que la neige de culture est « fabriquée ».

Aujourd’hui, c’est Arnaud Guerrand, Responsable Opérationnel Neige, qui nous fait la visite. Des tuyaux, des boulons et des machines, pas évident de s’y retrouver au premier coup d’œil. Pourtant, avec les explications d’Arnaud, ce n’est pas si compliqué ! Des tuyaux acheminent l’eau d’un lac situé plus en amont jusqu’à l’usine à neige qui alimente les différents enneigeurs du domaine.

La production de neige de culture nécessite de l’eau et de l’air comprimé. Pour certains enneigeurs, des surpresseurs sont nécessaires, pour d’autres, la force gravitaire suffit. Le plus contraignant étant les conditions météo (Voir article sur la neige de culture et les enneigeurs).

A noter que cet été, des travaux vont permettre d’augmenter le débit d’eau entrant dans l’usine à neige. Pour l’instant, le débit ne permet pas de faire tourner tous les enneigeurs en même temps, même si les conditions sont optimales. Après les travaux, ce sera le cas, et ça permettra de palier à des débuts de saison de plus en plus difficiles.

Direction maintenant le funiculaire, au pied du glacier des 2 Alpes. En chemin, Thierry et Frank en profitent pour répondre à toutes nos questions. Ils nous expliquent notamment à quoi servent les gros tuyaux métalliques qui sortent de la montagne (Gazex, pour le déclenchement préventif des avalanches)...

A 3200 mètres, changement de décor. La température chute. Nous descendons sous la terre, dans les coulisses du funiculaire. C’est Sylvain qui nous accueille. Il pilote l’installation avec ses équipes.

Le tunnel a été creusé par la même société qui a réalisé le tunnel sous la Manche. Nous sommes sous 100 m de glace et 30 m de roche. Inauguré en 1989, il s’agit de la première installation de ce type en montagne.

Après la salle de contrôle, Sylvain nous emmène voir les machines. Les immenses poulies motrices sont impressionnantes. A l’intersaison, le chef de gare devient mécano et assure la maintenance de ces installations.

Il est déjà midi, la visite est terminée. Une chose est sûre, nous ne regarderons plus le domaine skiable de la même manière…

Infos pratiques :

Réservations aux caisses des remontées mécaniques.

Tous les mercredis, l’après-midi à 14h00. Rendez-vous en haut des œufs blancs à 2100m.

Tarif : 8€ si vous avez déjà votre skipass, ou 32€ avec le pass piéton 3400m.

Crédit Photo : Sébastien PERRIER

Ou avec vos identifiants 2 Alpes